• Françoise Dolto (Marette) 1908 - 1988

     

    Pédiatre et psychanalyste française.

    Ses détracteurs lui reprochent d’avoir créer la figure de l’enfant-roi et favorisé ainsi le laxisme et la démission parentale.

     

    Son enfance

    Elle grandit dans l’ombre d'une sœur aînée décédée, et d’une mère si traumatisée par cette perte qu’elle reproche lui d’être en vie.

    Françoise Dolto fera de l’enfant en souffrance et de ses rapports avec la mère son domaine de prédilection.

     

    L 'enfant est une personne

    Son idée que l’enfant n’est pas la propriété des parents a été révolutionnaire.
    Le nouveau-né aspire d’abord à communiquer et ses désirs indépendants de ceux d’un adulte, sont aussi respectables.

     

    Tout est langage
    Les gestes les plus absurdes ont un sens, font partie d’un langage symbolique.

    Parler, s’exprimer, permet de marquer sa différence vis-à-vis d’un autre (avant tout de sa mère), pour mieux partager avec lui des émotions, des souvenirs, des idées.

     

    Le dialogue avec les enfants

    Il faut parler « avec » l’enfant et pas seulement « à » l’enfant, lui « parler vrai ». Dès les premières heures, un enfant décèle l’accent de vérité , la coïncidence entre ce que l’on dit et ce que l’on éprouve. Cela signifie qu’il n’est pas judicieux de dire que l’on est content si l’on est triste, même avec la louable intention de protéger l’enfant

    Dolto : « Il faut parler aux enfants dès qu’ils naissent. Il faut leur parler comme à des adultes. Il faut leur parler un langage articulé, il faut s’adresser à eux en partant de l’idée qu’ils nous comprennent, et qu’il vont faire quelque chose de ce qu’on leur dit »

     

    Le développement de l'enfant selon les stades freudiens
    Stade oral : l'enfant exprime son agressivité par la morsure (amour et haine), il aime la personne qui le nourrit, il a envie de l'absorber.

     

    Stade anal : l'enfant marque son opposition à l'adulte, il a des réactions agressives contre tout ce qui s'oppose à lui. Son comportement est actif, brutal, bruyant.

     

    Stade phallique : intérêt pour la différence sexuelle entre filles et garçons, rivalité envers le parent de sexe opposé (complexe d'Oedipe).

     

    Le complexe du homard
    Dolto a inventé cette image pour représenter la crise d’adolescence. L’enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif ou replié sur lui-même. Ce qui va apparaître est le produit de ce qui a été semé chez l’enfant. Les parents devraient donc voir les crises explosives comme une preuve qu’ils ont rempli leur contrat.

    A l’inverse, si les parents sont trop rigides, l’ado restera prisonnier de sa carapace et désarmé face à la dépression.

     

    L'image inconsciente du corps
    Dolto est partie du concret, en l’occurrence des dessins des enfants qu’elle recevait. Elle a réalisé que ces dessins représentaient en fait leur propre corps, un corps parfois aberrant, fantastique, en un mot imaginaire, figurant leurs désirs, leurs manques, leurs rapports avec les autres. Le corps imaginaire est notre premier moyen d’expression, un langage symbolique, toujours mystérieux.

     

    Les Maisons vertes
    Ouverture de la 1ère Maison verte (appelée Petite enfance et Parentalité) en 1979.

    C’est un lieu d’accueil de rencontre et de loisirs d’enfants de moins de 3 ans, accompagnés de leurs parents ou d’autres personnes chargées d’eux, et même les futurs parents.

    C'est un lieu en partenariat avec les parents dans la sécurité de l'anonymat pour y rencontrer des amis, ce n'est ni une crèche ni un centre de soins.

    Chaque Maison verte est autonome (association) et souvent financée par des fonds publics (DDASSPMI, caisses d'allocations familiales, communes, régions, etc.). Il en existe dans différentes villes de France et à l'étranger.

    Elles portent des noms variés (pas de franchise) comme LAEP (Lieu d'Accueil Enfants-Parents) La Bulle Rose à Toulouse.

     

    La cause des enfants (le respect)

    Dolto a écrit : « Si la dignité humaine de l’enfant est respectée en paroles et en actes, l’enfant intégrera parfaitement l’interdiction de tout comportement qui se fait au détriment d’un autre. Il intégrera également l’interdiction de se nuire sciemment à lui-même ou de nuire à un autre. Cette interdiction du vol, du rapt, de l’agression sur des personnes ou sur des objets qui appartiennent à autrui, doit lui être verbalement signifiée.

    L’enfant comprend et admet parfaitement ces restrictions à ses pulsions quand il voit les adultes se soumettre eux-mêmes à ces règlements, surtout si ces adultes n’usent pas à son égard de leur force physique, le traitant, lui, comme un animal ou une possession dont ils disposent. » 

    « Soyez avec un enfant comme devant une personne de marque, respectueux de lui et de son devenir ».  (Certains pédiatres vouvoient les bébés).

     

     

    L'éducation des enfants

    L'adulte est fier d'être imité par l'enfant. Dolto critique cette attitude de l'adulte qui appauvrit le développement de la personnalité de l'enfant et le condamne à une vie future aliénée et réductrice, il devra toujours se corriger pour se conformer au modèle qu'on lui a inculqué. Il ne faut pas le contraindre ou l'orienter vers des choix imposés, il a besoin de vivre le présent au présent.

     

    Bibliographie

    Tout est langage

    La cause des enfants

    Lorsque l'enfant paraît

    Les étapes majeures de l'enfance

    L'enfant du miroir

    Quand les parents se séparent

    ...

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :