• votre commentaire
  • Comme beaucoup de personnes je pensais que signer allait ralentir l’acquisition du langage, mais que cette pratique pourrait calmer les frustrations chez les touts petits.

    La mise en place de la LSF dans un multi-accueil

    Il est primordial que tous les professionnels adhèrent au projet. En effet, pour que l’enfant intègre un signe il faut qu’il puisse le voir fréquemment, dans l’idéal à chaque fois que le mot clé est utilisé. 

    Le mieux est de pratiquer la LSF dès la section des bébés, même si elle peut être proposée plus tard. Les premiers mois, les bébés n’ont pas la capacité motrice ni intellectuelle d’utiliser la communication gestuelle mais en observant ils s’imprègnent déjà de ce mode de communication.

    Il est inutile d’inciter l’enfant à signer à tout prix, il doit pouvoir avoir le choix entre utiliser la communication gestuelle ou non. La LSF n'est pas un apprentissage mais un moyen de communiquer qui est proposé aux enfants.

    Beaucoup d’entre eux ne signent pas les mots avec la gestuelle parfaite, mais le geste effectué est reconnu facilement. 

    L’équipe détermine 10 à 20 mots clés. Voici quelques exemples : papa, maman, travail, encore, changer, pipi, caca, jouer, jardin, gâteau, manger, boire, eau, lait, content, colère, peur, triste, avoir mal, interdit.

    Il est intéressant de créer une affiche avec le dessin de chaque signe et sa description. Ainsi les professionnels peuvent facilement s’y référer en cas d’oubli. Elle peut aussi être offerte aux parents. 

    Il est primordial de toujours associer le geste à la parole : Signer et parler permet à l’enfant de s’approprier par la même occasion le langage verbal de façon ludique.

     

     


    votre commentaire
  •    Les signes pour échanger avec bébé 

    Difficile de comprendre un bébé à travers ses pleurs. Pourtant cela est essentiel et c’est à nous de deviner s’il essaie de nous dire « j’ai faim, ma couche est sale, je suis fatigué, j’ai mal aux dents, je veux encore du gâteau, … ».

    Les muscles des mains étant matures très tôt, il est possible d’échanger avec bébé avant qu’il n’acquière la parole, grâce aux signes.

    La langue des signes pour bébé est simplifiée et fait appel uniquement à des mots.

    Avec la langue des signes, communiquez avec votre bébé dès 6-8 mois.

     

    La langue des signes pour les bébés est un moyen de combler ce manque de communication, avant le début du langage verbal. 
    Dès que votre bébé commence à « signer » (utiliser la langue des signes), tout devient plus facile. Votre bébé comprend qu’utiliser ses mains pour communiquer est bien plus efficace que de pleurer pour essayer de vous faire comprendre ce dont il a besoin.

    De nombreux avantages

    Ainsi, l’utilisation de la langue des signes avec votre bébé diminue la frustration, les pleurs dus à un manque de compréhension. Grâce à de nombreuses recherches et à l’augmentation de la pratique dans les familles et les crèches, on constate que la langue des signes a de multiples bénéfices pour bébé :

    • Facilite la communication ;
    • Augmente sa capacité d’expression ;
    • Réduit sa frustration (et la vôtre) ;
    • Facilite l’acquisition de la langue orale grâce à une stimulation de la même partie du cerveau ;
    • Augmente sa capacité d’expression et d’attention envers son environnement visuel et auditif.

           Scientifiquement prouvé

    • Plus de 30 années de recherches ont montré que la langue des signes peut aider à combler le fossé entre la compréhension et la production de la parole. En effet, le développement psychomoteur permet, dès cet âge, de mobiliser les mains et de réaliser des gestes pour communiquer. Même si les bébés ne parlent pas encore, ils comprennent tout et sont déjà capables d’apprendre une langue. Utilisée précocement, la langue des signes équilibre les émotions et favorise l’estime de soi de votre bébé grâce à sa capacité à se faire comprendre sans frustration.

      Ainsi, dès les années 80, Joseph Garcia, spécialiste de la langue des signes américaine, constatait que les enfants qui grandissaient dans les familles dont au moins un des parents était sourd (et pratiquait la langue des signes américaine) pouvaient communiquer plus tôt que leurs camarades du même âge issus de familles entendantes. Suite à cette étude, il se mit à faire découvrir au grand public les avantages des signes et à en apprendre les bases à des bébés entendants. Parallèlement, Linda Acredolo et Susan Goodwyn de l’université de Californie, démontraient que les enfants ne sachant pas encore parler utilisaient spontanément et naturellement des gestes afin de communiquer. Suite à ces découvertes, elles ont pu publier un premier ouvrage (Baby Signs:How to Talk with Your Baby Before Your Baby Can Talk) regroupant une série de signes assimilables par les tout-petits paru en 1996.

      Astuces et conseils pour l’apprentissage de la langue des signes pour bébé

       

      1. Avant 8-10 mois votre bébé ne pourra pas encore utiliser ses mains pour communiquer mais il aura mémorisé déjà beaucoup de vocabulaire et pourra très vite formuler ses besoins.
      2. Comme toute langue, plus on l’utilise plus on la maitrise…. Une utilisation au quotidien de la LSF permet à votre bébé de communiquer très rapidement avec vous. Par imitation, un enfant a généralement besoin de voir un signe 2 à 5 fois pour commencer à l’utiliser.
      3. Utilisez les signes dans un contexte naturel plutôt que de prévoir des moments spécifiques à l’apprentissage de la LSF.
      4. Privilégiez les moments de partage : au réveil, lors des repas, pour raconter des histoires.
      5. Placez-vous bien en face de votre bébé, et attendez qu’il vous regarde pour signer
      6. Associer les signes à votre discours verbal (on fait le signe et on prononce le mot)
      7. Dès que possible, associer les signes aux objets. Montrer l’objet, dites-le oralement et faites le signe. Ainsi, votre enfant fera le lien entre l’objet, sa signification en langue orale et en langue des signes
      8. Répétez plusieurs fois les mots/signes.
      9. N’oubliez pas les mains, les doigts des bébés n’ont pas encore la même dextérité que l’adulte, ainsi les signes sont moins nets, mais ce n’est pas grave.
      10. Féliciter et encourager votre enfant; même s’il s’est trompé, ne le reprenez pas mais refaites correctement le signe pour qu’il puisse vous imiter.

      source : la lsf pour bebe


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Bebeblabla propose sur sa page Faceook des videos pour apprendre à signer

    vidéo bebeblabla facebook


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique