• ASE – CMP – CMPP – CAMSP – CRIP – ODPE – ODAS – MSP – CI&RA – Association Pickler-Loczy – CNA – APOP – SFP – RASED – ARS – OMS – ADAPEI – Centre social – CODAJE – REEAP – CODES – INPES – PNNS - 
    
    ASE 
    Aide Sociale à l’Enfance
    
    Conseil Général 
    Le service de l'aide sociale à l'enfance (ASE) est un service du département, placé sous l'autorité du président du Conseil général et dont la mission essentielle est de venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance. 
    
    Tutelle 
    L'aide sociale à l'enfance est tuteur et, à ce titre, exerce directement la tutelle en prenant en charge les mineurs qui lui sont confiés.
    
    Dans le cadre de la protection à l'enfance, il collabore étroitement avec les services extérieurs de l'Etat, et peut faire appel à des organismes publics ou institutions 
    privées spécialisées (associations) ainsi qu'à des personnes physiques. 
    
    Article L221-1 
    Ses missions sont précisément définies par l'article L 221-1 du code de l'action sociale et des familles : 
    
    apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique aux mineurs, à leur famille, 
    aux mineurs émancipés et aux majeurs âgés de moins de 21 ans confrontés à des 
    difficultés sociales susceptibles de compromettre gravement leur équilibre ; 
    
    organiser, dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale, des 
    actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la 
    promotion sociale des jeunes et des familles, notamment des actions dites de 
    prévention spécialisée auprès des jeunes et des familles en difficulté ou en rupture 
    avec leur milieu ; 
    
    mener en urgence des actions de protection en faveur des mineurs en difficulté ; 
    
    pourvoir à l'ensemble des besoins des mineurs confiés au service 
    
    mener des actions de prévention des mauvais traitements à l'égard des mineurs et 
    
    organiser le recueil des informations et participer à la protection de ceux-ci. 
    Il propose ainsi des interventions adaptées à chaque situation. Le soutien peut prendre la 
    forme d'aide financière (allocation mensuelle), d'intervention à domicile d'un(e) 
    technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale. Dans sa mission de protection de l'enfance en danger, l'ASE signale au procureur de la République ou au juge des enfants les cas d'urgence dont il a connaissance et participe au recueil d'informations relatives aux enfants maltraités. Et inversement. 
    
    CMP 
    Centre Médico-Psychologique. 
    Ils sont rattachés à un centre hospitalier. 
    
    Rôles 
    
    L’organisation des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et 
    d’intervention à domicile 
    
    La prise en charge des enfants jusqu’à 16 ans présentant des difficultés affectives, 
    psychologique ou familiales. 
    
    Prévention, diagnostique, soins ambulatoires, VAD 
    
    Prendre en compte la souffrance de l’enfant et de sa famille. Faciliter les relations de 
    l’enfant avec son environnement familial, scolaire, social. Créer un travail de liaison 
    avec les partenaires extérieurs directement concernés par l’enfant. 
    
    Fonctionnement 
    Consultations ponctuelles ; Prise en charge au long terme sous forme d’entretien 
    thérapeutiques, psychothérapie, thérapie psychomotrice, orthophoniste… ; Prise en charge 
    familiale ; Prise en charge en groupe 
    
    Prise en charge à 100 % par la sécurité sociale 
    
    Chargé d’un secteur géographique déterminé 
    
    CMPP 
    Centre Médico-Psychopédagogique, sous la tutelle des Affaires sociales
    
    Rôles 
    Diagnostic et le traitement ambulatoire ou à domicile des enfants de 3 à 18 ans dont 
    l’inadaptation est liée à des troubles neuropsychologiques ou à des troubles du comportement. 
    Réadaptation de l’enfant en le maintenant dans son milieu familial, scolaire et social.
    
    Prendre en compte la souffrance de l’enfant et de sa famille. 
    Faciliter les relations de l’enfant avec son environnement familial, scolaire, social. 
    Créer un travail de liaison avec les partenaires extérieurs directement concernés par l’enfant. 
    Lieu de parole ouvert à tous, où les parents et les enfants peuvent aborder les questions qu’ils se posent. 
    Prévention. 
    Remboursé à 100% par l’assurance maladie. 
    
    CAMSP 
    Centre d’Action Médico-sociale Précoce. 
    
    Missions 
    Aide auprès des futurs parents, de prévention des difficultés des tout petits de 0 à 6 ans, et de soins à de jeunes enfants handicapés. 
    Favoriser l’insertion du jeune enfant dans son milieu familial et social, et à soutenir un développement harmonieux de ses capacités. 
    En collaboration avec les parents et dans les milieux de l’enfant (crèche, écoles…) 
    
    CRIP 
    Cellule de Recueil départementale des Informations Préoccupantes. 
    Créé par la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance
    Sous l’autorité du Président du Conseil Général. 
    En partenariat avec le représentant de l’Etat, les institutions et l’autorité judiciaire. 
    
    Missions 
    Collecter, conserver et utiliser toutes informations pouvant assurer la prévention des 
    situations de danger. 
    Transmettre toutes les informations recueillies à l’Observatoire National de l’Enfance 
    en Danger (O.N.E.D.), et dans certains cas à l’autorité judiciaire.
    
    
    ODPE 
    L’observatoire départemental de la protection de l’enfance
    Nouvellement créé par la loi, est placé lui aussi sous l’autorité du Président du Conseil général
    Composé de représentants des services du Conseil Général, de l’autorité judiciaire, des 
    services de l’Etat et des établissements du département agissant pour la protection de 
    l’enfance.
    
    Missions  
    Recueillir, examiner et analyser les données sur l’enfance en danger dans le département, 
    transmises par la cellule de recueil et de traitement des informations préoccupantes ; 
    Etre informé de toutes évaluations des services et établissements qui agissent dans le 
    domaine de la protection de l’enfance ; 
    Emettre des avis sur la mise en oeuvre du schéma départemental d’organisation sociale et 
    médico-sociale en particulier sur les enfants en danger ; 
    Formuler des propositions et avis sur la mise en oeuvre de la politique de protection de 
    l’enfance dans le département ; 
    Réaliser des statistiques transmises à l’assemblée départementale, aux représentants de 
    l’Etat et à l’autorité judiciaire. 
    
    ODAS 
    Observatoire départemental de l’action sociale. 
    Créé en 1990 à la suite d’un rapport du conseil économique et social préconisant la construction d’un lieu neutre d’observation et d’évaluation des politiques locales d’action sociale. 
    
    Missions  
    Promouvoir la connaissance, l’évaluation et l’analyse prospective de la politique 
    d’action sociale des collectivités et institutions publiques 
    Accompagner les évolutions initiées par des collectivités territoriales (Départements, 
    villes...) dans le cadre de la mise en oeuvre de leur politique d’action sociale 
    Initier et diffuser le débat auprès des élus, des professionnels, des responsables 
    institutionnels, des chercheurs 
    Contribuer à la professionnalisation des responsables d’action sociale des collectivités 
    
    MSP 
    Maison Sociale de Proximité. 
    Les professionnels participent à la mise en place de la politique de prévention dans le domaine du social et de la santé publique. 
    
    PMI Protection Maternelle et Infantile ( 0 à 6 ans)
    consultations de nourrissons 
    Visite à domicile (monitoring). Suivi pré et post natal 
    visites médicales dans les écoles 
    agrément des assistantes maternelles 
    agrément des MAM 
    contrôle des centres aéré EAJE
    
    L'aide Sociale à l'Enfance (ASE) 
    suivi des enfants confiés en famille d'accueil et en établissement
    prévention de la maltraitance 
    adoption
    aide et soutien à la parentalité 
    
    Aide aux personnes âgées personnes handicapées 
    actions en faveur du maintien à domicile (APA, services ménagers...)
    prévention de la maltraitance 
    prévention des expulsions 
    
    
    CI&RA 
    Centre d’Information et de Ressources Associatives
    Il soutient les projets collectifs et les associations en leur fournissant une aide, des outils et des services pour enrichir leurs compétences et leur permettre d'atteindre leurs objectifs.
    
    Association Pikler-Loczy 
    Centre de réflexions, de recherches, de documentation et de formation sur la petite enfance et par extension sur la notion de soin à toute personne en situation de dépendance (personne en développement, malade, âgée, enfant handicapé…). 
    
    CNA 
    Le Conseil National de l'Alimentation, instance consultative indépendante, réunit tous 
    les acteurs de la chaîne alimentaire, débat des questions liées à l'alimentation et formule des propositions d'orientations et d'actions en matière de politique alimentaire. 
    
    APOP 
    Association de Prise en charge et de Prévention de l’Obésité et du Surpoids, l’un des 
    objectifs est l’échange d’informations et la mutualisation des connaissances.
    
    SFP 
    La Société Française de Pédiatrie (SFP) est la société savante des pédiatres. Elle est 
    l’interlocuteur privilégié des professionnels de santé, des familles, des médias et des pouvoirs publics dans tous les domaines concernant la santé de l’enfant et de l’adolescent 
    
    RASED 
    Réseau d’Aide Spécialisé aux Elèves en difficultés. Les RASED dispensent des 
    aides spécialisées aux élèves d’écoles maternelles et élémentaires en grande difficulté. Ces 
    aides sont pédagogiques ou rééducatives. Elles complètent les aides personnalisées mises en place en 2008 et les stages de remise à niveau pendant les vacances scolaires. Ils préviennent la difficulté scolaire et aident les élèves à la surmonter. 
    
    ARS 
    Agence Régionale de la Santé sont des établissements publics régionaux français chargées 
    de la mise en oeuvre de la politique de santé dans la région. Elles ont pour but « d’assurer un pilotage unifié de la santé en région, de mieux répondre aux besoins de la population et 
    d’accroître l’efficacité du système ». 
    
    OMS 
    Organisation Mondiale de la Santé est l’autorité directrice et coordonatrice, dans le 
    domaine de la santé, des travaux ayant un caractère international au sein du système des 
    Nations Unies. Elle est chargée de diriger l’action sanitaire mondiale, de définir les 
    programmes de recherche en santé, de fixer des normes et des critères, de présenter des 
    options politiques fondées sur des données probantes, de fournir un soutien technique aux 
    pays et de suivre et d’apprécier les tendances en matière de santé publique. 
    
    ADAPEI 
    Association Départementale des Amis et des Parents d’enfants inadaptés. 
    L’Association a pour vocation de représenter et de défendre les intérêts des personnes 
    handicapées mentales et de leurs familles. 
    
    Missions 
    
    Favoriser développement, épanouissement , insertion des personnes atteintes d’handicap 
    mental, et de les accompagner 
    Créer et gérer des établissements adaptés à l’accueil de personnes handicapées mentales, 
    apporter aux familles un soutien moral et matériel 
    Développer entre les familles un esprit d’entraide et de solidarité et les amener à participer 
    activement à la vie associative 
    Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics aux handicap mental, aux besoins spécifiques. 
    
    Centre social 
    Lieu d’animation de la vie sociale, financé par la CAF, la commune et parfois des associations. Il est intégré à un quartier et facilite la création de lien social. Possibilité 
    d’accueillir les jeunes enfants quelques heures pour que les parents puissent se libérer un 
    moment. 
    
    CODAJE 
    Commission Départementale de l’Accueil des Jeunes Enfants. Son objectif est de rendre un meilleur service aux familles par la mise en réseau de plusieurs acteurs qui ont des intérêts communs mais pas forcément l’habitude de travailler ensemble. 
    Ceci pour favoriser : 
    -La cohérence des politiques et des actions 
    -Le développement de l’offre d’accueil dans le département et leur adaptation aux besoins 
    et aux contraintes des parents 
    -L’égalité d’accès aux modes d’accueil pour tous les enfants 
    -L’information et l’orientation faite aux familles sur l’ensemble des dispositifs et des 
    prestations mis en place 
    -La qualité des différents modes d’accueil, ainsi que leur complémentarité et leur articulation 
    On peut faire appel à la CODAJE pour : 
    -Prendre connaissance des réflexions menées et/ ou faire remonter des infos, 
    projets… pour les faire partager 
    -Saisir la CODAJE sur des problématiques rencontrées (ce qui peut permettre l’élaboration d’un outil commun au département) 
    -Réorienter vers des partenaires pertinents par rapport à la question qui se pose 
    -Soumettre des thématiques et/ou participer aux groupes de travail 
    
    REAAP 
    Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents. Il s’agit de mettre en 
    relation tous ceux qui développent des actions pour aider les parents. Mais ce réseau est aussi,destiné aux familles qui doivent pouvoir y trouver les adresses et les personnes susceptibles de les aider, dans l’art difficile d’être parent (PMI...)
    
    CNFPT : Centre National de la Fonction Territoriale est un établissement public unique, 
    paritaire et déconcentré, au service des collectivités territoriales et de leurs agents. Il est 
    chargé de la formation et de la professionnalisation de l’ensemble des personnels des 
    collectivités locales et de l’organisation de certains concours et examens de la fonction 
    publique territoriale. Il propose également des services en matière d'emploi pour les cadres de 
    direction des collectivités locales. Ses missions sont : dynamiser la carrière (organisation des concours), formation continue… 
    
    CODES 
    Comité Départementale d’Education pour la Santé a pour objectif de développer et d’assurer l’éducation pour la santé et la promotion de la santé dans le département par le conseil, la communication, la documentation, la formation et l’éducation. Il participe à la 
    politique régionale et départementale de la santé. 
    
    INPES 
    L’Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé est un établissement 
    public administratif créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Il a pour missions de mettre en oeuvre les programmes de santé publiques, exercer fonction d’expertise (prévention et promotion santé), participe aux situations urgentes ou exceptionnelle...
    
    PNNS 
    Plan Nationale Nutrition Santé 

    votre commentaire
  • Les 2 systèmes relationnels parents – enfants

     

    Le système relationnel SAPE

     

    Définition

    L'adulte référent (parent, éducateur, professeur...) a tendance à être SAPE

    Sourd au langage verbal de l'enfant

    Aveugle au langage non verbal de l'enfant

    Partial, systématiquement dépréciatif dans ses jugements

    Etouffant, il tue toute motivation, toute initiative

     

    Exemples

    Culpabilité :« regarde la peine que tu me fais avec tes mensonges ! »

    Injonctions : « tu devrais te couper les cheveux » « tu devrais écouter quand je te parle »

    Dévaloriser :« tu fais toujours tout de travers » « on ne peut pas te faire confiance »

     

    Conséquences

    non-confiance en soi et en l'autre

    doute, cynisme, rancœurs...

    violence

     

    Le système relationnel MOTIVE

     

    Définition

    Système plus stimulant, plus constructif

    Mobiliser ses énergies

    Optimiser les situations

    Tolérer les faiblesses, les petits défauts

    Inciter à entreprendre, à progresser, à continuer

    Verbaliser, ouvrir le dialogue

    Ecouter, encourager

     

    Exemples

    « tu es capable... tu peux y arriver... je te fais confiance »

    « je suis fière de toi »

    Avoir un regard bienveillant, prendre la main de l'enfant, lui sourire, faire un geste amical

     

    Conséquences

    Motive le jeune à trouver sa place, sa voie et à jouer le rôle social qui l'attend.


    votre commentaire
  • STOP AUX STEREOTYPES !

     

    La pédagogie égalitaire c'est laisser l'enfant jouer à n'importe quel jeu, qu'il soit une fille ou un garçon.

     

    Les stéréotypes se créent au sein des familles, même si en général les parents acceptent que leur enfant joue à n'importe quel jeu, il est rare de voir offrir une mallette à outils à une petite fille ou une poupée à un petit garçon.

     

    On entend encore trop souvent :

    « les filles ce sont des bébés qui pleurent tout le temps », « ah c'est une fille, il a un stylo rose » , « je suis plus fort que toi parce que je suis un garçon », « moi je suis une fille mais j'aime bien courir », « c'est un vrai garçon manqué ! »

     

    Un enfant ne devrait pas être limité, empêché de faire certaines choses parce qu'ile st un garçon ou une fille.

    Une émotion, un caractère, un jeu, une couleur n'ont pas de sexe.

    Ce n'est pas une préférence de jeux ou un déguisement qui va influencer sur la sexualité de leur enfant, leur virilité ou leur féminité.

     

    Les livres pour enfants

    La collection P'tit garçon : le bateau de Léo, le camion-poubelle de Marcel...

    Petit Ours brun : on voit la maman qui cuisine et le papa qui lit le journal...

     

    Certains pensent que ces livres véhiculent des idées sexistes et qu'ils pourraient influencer négativement les enfants.

    Mais les enfants sont capables de s'identifier aussi bien à un personnage féminin que masculin.

     

    Pour son développement, l'enfant a besoin de savoir qui il est, garçon ou fille, et de connaître son corps, notre rôle de professionnels n'est pas de gommer ces sexes mais de permettre à chaque enfant d'être garçon ou fille à sa manière.

     

    Comportement des adultes d'EAJE

     

    Dans les groupes des petits et moyens

     

    Pas de grandes différences en fonction du sexe.

    Jusqu'à 2 ans, les enfants sont vus comme tels et non comme garçons ou filles.

     

    Dans le groupe des grands

     

    Vers 3 ans, des préjugés apparaissent : les petites filles seraient plus en avance pour la propreté et le langage

     

    C'est une question d'éducation

     

    « tu ne vas pas jouer à la poupée avec les petites filles ! » « Elle grimpe partout, un vrai garçon manqué »

    L'enfant, comme l'adulte, a une personnalité composée de plusieurs aspects, un petite fille peut être très à l'aide physiquement et aimer jouer à la poupée, un petit garçon peut être sensible et aimer jouer avec un pistolet. Cela ne va pas faire d'eux des homosexuels, car c'est bien la peur cachées des parents.

     

    Il faut proposer aux enfants un maximum de possibilités sans se limiter au genre.

    Un petit garçon qui joue à la poupée, rejoue les moments qu'il vit à la maison mais en étant acteur de la situation, ce qui n'est pas toujours possible dans la réalité, cela le rassure.

     

    Le poids des normes sociales

     

    En grandissant les enfants disposent de moins en moins la possibilité d'exprimer leurs goûts concernant les jeux.

    Les pages des magazines sont classées fille et garçons dès 3 ans, voir plus tôt. Ce sont donc bien les adultes qui leur assignent des rôles de plus en plus genrés.

     


    votre commentaire
  • Pour l'accueil égalitaire des parents

     

    Socialisation différentiée vs égalité universaliste

    On pense qu'un homme va, parce qu'il a une essence exclusive d'homme, fatalement apporter ceci ou cela aux femmes et inversement, c'est la socialisation différentiée.

    A l'inverse, l'égalité universaliste proclame que les individus ont entre eux une multitude de différences et qu'aucune n'est plus significative qu'une autre.

     

    Les 'plus' des hommes EDE (éducateurs des enfants)

    Aux enfants, ils apporteraient des activités plus motrices, un surplus d'autonomisation et de stimulation, une présence à des enfants en manque de père dans les foyers monoparentaux.

    Aux équipes souvent féminines, ils réduiraient le copinage, les bruits de couloir, les conflits

    Aux pères, ils les aideraient à avoir une vrai place en IPE (Institutions pour enfants).

    Mais ces arguments reposent sur des stéréotypes attachés aux deux sexes.

     

    Vision universaliste

    Tout être humain serait totalement bienvenu dans tout métier et la venue d'individus peu représentés dans une équipe (homme, asiatique, musicien, porteur d'handicap, senior, feur d'informatique, clown...).

    Réduire un individu à son sexe est une insulte à toutes ses autres spécificités et à ses compétences professionnelles.

     

    La place des parents

    Les EDE font souvent du 'tout à la mère'. Ils ne parlent quasiment aux enfants que de leur mère ('on va le dire à maman',' maman va être contente').

    Ils ne disent trop souvent des choses importantes qu'aux mères pensant que les pères n'ont pas la compréhension ou les informations suffisantes (santé, éducation).

    Ils ne parlent quasiment qu'à la mère en entretien de famille.

    Ils ne déplacent pas un rendez-vous si la mère vient seule.

    Ils appellent presque toujours la mère quand un enfant s'est blessé ou est malade.

    Ils traitent le père comme 'papa facteur' ('vous direz à votre femme que...').

    Ils organisent la fête des Mères mais pas la fête des Pères (renforcent l'idée que les enfants n'ont( qu'un 'vrai' parent).

     

    Accueil égalitaire des parents

    Mais y a-t-il une façon égalitaire de traiter les deux parents quand eux ne fonctionnent pas ainsi ? Il suffit d'accueillir les deux parents de la même façon.

    Les codes de déontologie stipulent de ne pas juger les familles, ne pas les dévaloriser...croire que le père est inadéquat, n'est-ce pas le juger, le dévaloriser ?


    votre commentaire
  • J'ai posté mon livret 1 samedi dernier, le 11 février ;-)

    En attendant de savoir si je suis recevable ou non, je me fais des fiches mémo sur Bowlby, Dolto, Gesell, Vygotski...


    votre commentaire